Posts tagged ‘Simon Lee Tranter’

Parution des Cavernes de Lan-Faer

Le dîner s'agite, on dirait !Les cavernes de Lan-Faer, dont nous vous avions déjà parlé (voir ici) vient de sortir chez Lulu en exclusivité française !

Passez du côté obscur ! Voyez l’enfer… euh… l’envers du décor et incarnez un monstre : troll, balrogue, ogre, bref : un grand balèze, et bouffez de l’aventurier 🙂

Mais, bien sûr, si vous y tenez, vous pouvez y envoyer un Nain, un humain ou un demi-orque. Plusieurs portes d’entrée (et plusieurs périples) sont prévues dans les cavernes de Lan-Faer.

ATTENTION : Il y a des promotions chez Lulu jusqu’à Noël, c’est le moment d’en profiter !

BONUS SUPPLEMENTAIRE : des fiches de PNJ prêtes à l’emploi. Téléchargez le fichier, imprimez la feuille recto-verso, découpez en suivant les pointillés, et vous aurez 6 délicieux aventuriers à vous mettre sous la dent 🙂

Support independent publishing: Buy this book on Lulu.

Les cavernes de Lan-Faer

Lorsque les aventuriers parlent des lieux étranges qu’ils ont vus dans les cavernes de la Terre des Trolls, ils évoquent parfois l’histoire de la Forêt des Champignons Géants. On raconte qu’elle se trouve quelque part à l’est de Tharothar et que son accès est gardé par une puissante magie. La plupart disent que c’est un mythe. Aucun sorcier n’a jamais vu cette forêt.

Et aucun ne la verra jamais.

Les cavernes de Lan-Faer – Tel est le titre du nouveau méga-solo de Ken St. Andre qui se prépare pour la fin de l’année. Cette aventure géante pour personnages débutants de type guerrier et de niveau 5 maximum est idéale pour les jeunes trolls, les ogres encore imberbes, les minotaures au pelage doux… et pour des demi-orques particulièrement coriaces !

Il s’agit d’une aventure en solitaire « longue durée ». Si vous y envoyez un troll, un balrogue ou l’une de ces créatures terrifiantes, ce sera une véritable campagne de jeu, le but étant d’amasser un trésor d’une valeur d’au moins 10 000 pièces d’or. Votre personnage y fera de nombreuses rencontres toujours plus périlleuses, se perdra maintes fois dans le dédale de galeries et de grottes souterraines, et parviendra peut-être jusqu’à la légendaire Forêt des Champignons Géants, à moins qu’il ne découvre les ruines de la mythique cité engloutie de Lan-Faer, ou encore le lac du mal absolu… Si vous y envoyez un ogre, celui-ci sera lâché directement dans la Forêt des Champignons Géants pour accomplir le rite d’initiation à l’âge adulte. Le point d’entrée sera le même si vous y envoyez un personnage de taille raisonnable, peut-être un Nain ou un demi-orque.

Achale-moué pâs !

(c) 2012, Simon Lee Tranter

Cette aventure est vivante et évolutive en ce sens que les personnages rencontrés y deviennent de plus en plus puissants. De plus, s’il s’agit d’aventuriers, c’est vous-même qui les créerez. Pour vous aider et vous faire gagner du temps, vous trouverez de nombreux tableaux et même 6 cartes de personnages prêtes à l’emploi, que nous mettrons également en ligne gratuitement sur ce site pour que vous puissiez les imprimer et les découper. Comme ces personnages évolueront, vous aurez certainement besoin de les imprimer plusieurs fois.

Il s’agit en fait d’un double solo. Au départ, en 1980, Ken St. Andre eut l’idée de concevoir une aventure en solitaire particulièrement difficile dans laquelle il serait possible de jouer un troll et de le faire vivre dans un monde souterrain, face à d’autres monstres et à des aventuriers humanoïdes. The Toughest Dungeon in the World était né. 25 ans plus tard, Ken décida d’écrire une suite à cette aventure qui se déroulerait encore plus en profondeur et conçut le solo Strange Destinies, qu’il fit publier de manière indépendante de la première partie, mais avec l’objectif de les relier un jour en un seul méga-solo. C’est maintenant chose faite et, une fois de plus, nous sommes fiers de présenter au public francophone un produit inédit en anglais, réunissant pour la première fois les deux niveaux en une seule aventure.

Le livre, entièrement écrit par Ken St. Andre, fera environ 90 pages et comprendra une description complète de la région du bassin khazanais accompagnée d’une carte, l’explication de 2 talents de combat qui pourront vous être très utiles, un article complet sur les trolls, une présentation détaillée de la Terre des Trolls, et plus d’une cinquantaine d’illustrations intérieures signées Simon Lee Tranter. Un vrai régal !… et de quoi alimenter peut-être une aventure à jouer en groupe.

Mais ce solo est particulièrement exigeant. Il contient même des règles sur le sommeil et les repas de votre personnage, tant il est prévu pour durer. Vous devrez tenir un compte exact du temps passé dans les profondeurs (nombre de tours de jeu) et il vous est chaudement recommandé de garder trace des endroits par lesquels vous passez afin d’éviter de trop tourner en rond. Dans ces tunnels tortueux, point de repères ni de cartes. Seule la mémoire de votre personnage lui permettra de s’en sortir (simulée par le joueur en notant les paragraphes traversés). Mais laissons le dernier mot à l’auteur lui-même :

Je ne m’attends pas à ce que vous gagniez. En fait, j’ai tout mis en œuvre pour que votre personnage n’en sorte pas vivant, y compris en recourant aux manœuvres les plus déloyales, par exemple en donnant des pouvoirs magiques à vos adversaires, mais pas à vous. Ils peuvent également être équipés d’armes enchantées que vous ne pourrez vous arroger que par la force et par la ruse.

Enfin et surtout, cette aventure est si périlleuse qu’elle renferme un ennemi absolument terrifiant. Avec de la chance, vous ne tomberez jamais dessus.

Sortie du Lac aux Gobelins

O-ho...

Dur dur d’être un gobelin !

N’attendez-plus pour plonger dans le lac aux gobelins, ne vous fiez pas à la couverture !

Découvrez tout sur cette espèce méconnue de la Terre des Trolls et mettez-vous dans la peau écailleuse d’un de ces petits héros verdâtres  🙂

Ce solo comprend :

  • une version revue et étendue, par Ken St. Andre lui-même, de son solo original (version inédite en anglais),
  • deux cartes de la région de Grand-Marais et de la région de Knor-Khosht revues également par Ken St. Andre,
  • 20 illustrations intérieures de Simon Lee Tranter, qui signe également la couverture en couleur et dont vous avez pu découvrir le talent dans À la poursuite du Serpent d’Argent,
  • une histoire complète des gobelins de la Terre des Trolls (description, origine, évolution et anecdotes).

Support independent publishing: Buy this book on Lulu.
À noter également que, comme le découvriront peut-être les plus intrépides d’entre-vous (s’ils survivent à ce périple), le lac de Poisseglisse, ou « lac aux gobelins », est connecté à Château Bison !

Le lac aux gobelins

Tunnels & Trolls est connu pour être l’un des rares jeux de rôle (et certainement le premier d’entre eux) à permettre de jouer un « monstre », que ce soit un orque, un troll, un homme-squelette, etc… ou un gobelin.

Du point de vue de Lerotra’hh, impératrice de Khazan et déesse de la mort auto-proclamée, les « monstres » n’existent pas. Il faut dire aussi, pour la petite histoire, que Lerotra’hh est à moitié elfe et moitié orque, avec une tendance orque dominante, ceci pouvant peut-être expliquer cela… Chacun des camps opposés voit l’histoire à sa manière, sur la terre des trolls comme ailleurs. Ainsi de la guerre qui opposa l’empereur Khazan à Lerotra’hh entre 640 et 666 A.K. (A.K. = après l’avènement de Khazan sur le trône) : les peuples dits « bons » (humains, elfes, nains, hobbits, lutins et fées) l’appellent « guerre d’oppression », tandis que tous les autres ou presque (les « monstres ») l’appellent « guerre de libération »… Depuis la victoire de Lerotra’hh, les monstres sont devenus majoritaires dans toutes les villes situées au nord du Grand Escarpement, vivant sur un pied d’égalité avec les humains. Tel n’est cependant pas le cas au sud, dans la région de Knor et de Khosht, et donc dans celle du lac aux gobelins.

Un héros gobelin

La couverture initiale de Simon Lee Tranter

Le lac aux gobelins est la première aventure en solitaire spécialement conçue pour un gobelin. Vous pouvez aussi y envoyer un petit humanoïde, mais sachez que ce solo fait la part belle aux gobelins. Ce mini-solo a été modifié et quelque peu étendu par Ken St. Andre dans une version inédite, que nous allons vous proposer en français avec une petite histoire des gobelins de la terre des trolls et quelques cartes. Vous découvrirez ainsi davantage la terre des trolls, dont vous avez eu un petit aperçu dans À la poursuite du serpent d’argent et dans Le Nain Ivre. De plus, le lac aux gobelins, situé non loin de Khosht, entretient des liens secrets avec Château Bison, vous verrez comment. L’équipe de production est la même que pour À la poursuite du serpent d’argent : M. E. Volmar pour la maquette et Simon Lee Tranter pour la couverture et les illustrations. Simon avait fait pour la version précédente de ce module une couverture peut-être un petit peu trop épique, où l’on voit deux héros gobelins braver les tentacules d’une pieuvre géante. La réalité est tout autre, comme vous le verrez, et sa nouvelle couverture se rapprochera beaucoup plus de la vision qu’en donne Ken St. Andre 🙂

Le premier module pour personnages avancés paraîtra fin mai

Couverture du module À la poursuite du serpent d'argent

Bonne chance !

C’est confirmé : À la poursuite du serpent d’argent, une aventure pour groupe de Ken St. Andre, paraîtra d’ici peu.

Ce module s’adresse à des personnages aguerris (au moins de niveau 2 ou 3) et vous donnera pas mal de fil à retordre ! À l’origine, ce module figurait dans la 5e édition des règles de Tunnels & Trolls, celle-là même qui avait été traduite en France par Jeux Actuels dans les années 80, et s’appelait Trollstone Caverns (traduit par « Les cavernes du roc du troll« ). Ken St. Andre a considérablement étoffé le scénario d’origine, lui ajoutant notamment une aventure introductive en extérieur et une extension dans la fosse aux rebuts. Des cartes et des tables supplémentaires viennent agrémenter le tout. C’est un très bon module, que vous pourrez jouer sans doute plusieurs fois.

Comme d’habitude, nous avons apporté un soin particulier à la beauté du produit : la maquette et les cartes sont l’oeuvre de M. E. Volmar et la couverture et les illustrations sont de Simon Lee Tranter, que les amateurs anglophones du jeu connaissent bien.

Nous annoncerons la sortie officielle en ajoutant un bouton d’achat Lulu qui vous conduira directement à la page adéquate. Quant au Nain Ivre, le module pour groupe de personnages débutants, il paraîtra dans quelques jours.

Environ 350 kilomètres au nord de Khosht, un grand escarpement s’élève, séparant la partie méridionale de la Tête du Dragon de sa partie septentrionale. L’Escarpement n’est qu’une partie de la vaste chaîne de montagnes connue sous le nom de « Chaîne des Orques Rouges ». D’après la légende, ce sont le grand sorcier Khazan lui-même et son acolyte Khara Khang qui ont fendu la montagne et soulevé d’énormes masses de terre et de roche pour créer la Voie Khazanaise, également appelée Grand Route de Khazan, l’artère commerciale principale de l’Empire.

Quelque part près du sommet de l’Escarpement, un petit chemin s’écarte de la Grand Route pour s’enfoncer dans les collines boisées et aboutir finalement à l’entrée d’une grotte creusée dans le flanc de la montagne. C’est là que se trouvent les célèbres cavernes de la Pierre de Troll, dont le nom énigmatique se perd dans la nuit des temps sans que personne ou presque ne puisse en retrouver la mystérieuse origine. Quoi qu’il en soit, ce sont ces cavernes qui abritent l’antre du légendaire serpent d’argent. C’est également là que les orques du clan du Loup Pourpre ont élu domicile. Malgré tout, il en faut un peu plus pour arrêter votre groupe d’intrépides aventuriers, prêt à tout pour s’emparer des trésors de ces cavernes, à commencer par le très précieux venin du grand serpent d’argent lui-même.

%d blogueurs aiment cette page :