Posts tagged ‘carte’

Sortie de la nouvelle aventure : les jungles-araignées de Boomshartak

Achetez ce livre sur Lulu.com

Les jungles-araignées de Boomshartak, l’aventure dont nous avions tant parlé (ici et ) est enfin disponible chez Lulu ! Comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, Lulu, notre imprimeur à la demande, offre en ce moment (jusqu’au 14 février 23 h 59) de 5 % (sur sa boutique France) à 14 % (sur sa boutique UK) de réduction avec le code « AMOR14 ».

OK, y a plus qu'à !Puisque vous vous donnez la peine de consulter ce modeste site officiel de Tunnels & Trolls 8, voici un petit cadeau pour fêter la nouvelle année (déjà quelque peu entamée) : une carte du Poitrail du Dragon (téléchargeable, il suffit de cliquer dessus, mais (c) 2013 Grimtooth – reproduction et publications interdites sans autorisation), dessinée par un marchand qui commerce principalement entre Khosht et Carthagan. Elle vous permettra de mieux situer les jungles dans lesquelles se déroule l’aventure. Celle-ci commence dans le fleuve qui irrigue cette région semi-désertique du sud, la Dajja (ou Daija). Vers la source de ce fleuve qui se perd dans les montagnes de la chaîne des Haches se trouve le gué que devra emprunter le groupe pour marcher vers l’est, à travers les avants-monts de la chaîne de montagnes. C’est là que se trouve l’entrée des jungles d’Ahng Khor, encore appelées jungles-araignées de Boomshartak pour des raisons que même l’archi-archiviste de la Grande Bibliothèque de Khazan serait bien en peine de retrouver dans les manuscrits anciens. Ces jungles ne représentent qu’une petite partie d’un ensemble forestier très peu connu et jamais cartographié. C’est pourquoi notre carte n’indique ni l’emplacement exact des jungles-araignées ni les 9 999 marches menant à la montagne du Shantak doré. On sait seulement que ces jungles méridionales sont traversées du nord au sud par un fleuve, le Naga, à l’est duquel on se trouve officiellement en territoire… naga. A l’ouest, la situation politique est plus incertaine. Il paraît même qu’une race d’elfes, les Shyndir, en revendique la souveraineté, mais allez savoir ! Avec ces vantards d’elfes, on ne peut jamais être sûrs.

Carte du Poitrail du Dragon (c) 2013 Grimtooth

Carte du Poitrail du Dragon (c) 2013 Grimtooth

Publicités

Le Poitrail du Dragon

Non, ce n’est pas un cours d’anatomie que nous allons vous livrer, mais simplement un aperçu de la géographie du continent du Dragon, appelé Rhalph en khaz’ni et Rrr’Lff en khargais.

Deux raisons à cela. Tout d’abord, Grimtooth est en pleins pourparlers avec la compagnie du troll ou Fellowship of the Troll au sujet des cartes de la Terre des Trolls. C’est qu’il existe différentes versions de l’histoire et de la géographie de ce monde, qui n’est pas exclusivement le monde de Ken St. Andre, créateur de l’empire de Khazan. Sont également (depuis des décennies) parties prenantes notamment Liz Danforth, créatrice entre autres de Knor, et Bear Peters, créateur de Khosht et de biens d’autres endroits. Les cartographes et historiens de l’empire prévaudront-ils ? Ceux des cités libres n’ont pas dit leur dernier mot et il y a fort à parier que, lorsqu’elle sera dévoilée au public, la Terre des Trolls sera présentée dans toute sa variété.

une carte old school

Carte du Poitrail du Dragon (c) 2013 Grimtooth

Deuxièmement, une aventure de Ken St. Andre pour Tunnels & Trolls sera prochainement publiée dans JDR Magazine, ce qui sera l’occasion pour vous de découvrir la cité-État de Carthagan.

L’occasion est donc rêvée de vous présenter cette carte (ci-dessus) encore inédite du Poitrail du Dragon, région au centre de laquelle se trouve précisément Carthagan (voir détail ci-dessous). Cette carte a été dessinée par un marchand qui commerce principalement entre Khosht et Carthagan.

La région de Carthagan

L'empire de KhazanVous faites peut-être partie des lectrices et lecteurs du Seigneur des Anneaux ou de Conan que les cartes de J.R.R. Tolkien et de Robert E. Howard ont fait rêver. Les cartes des mondes imaginaires tiennent une grande place dans la littérature fantastique, aujourd’hui plus que jamais. Citons seulement la carte dessinée pour la Roue du temps de Robert Jordan ou celle des Trois Pays, conçue pour le Clan des Otori de Lian Hearn. Ces cartes ont bien évidemment envahi les jeux vidéos, et restent l’un des piliers solides de beaucoup de jeux de rôle : Glorantha, Lankhmar, le Monde de Faucongris, les Royaumes oubliés, Warhammer, etc etc, on ne compte plus les univers créés à grands traits ou avec force détails pour servir de toile de fond aux aventures des joueurs.

Tunnels & Trolls, qui comportait une carte rudimentaire de l’univers de la Terre des Trolls dès sa 5e édition en 1979, n’échappe pas à la règle. Une première carte de la Tête du Dragon fut dessinée par Liz Danforth dès 1980 pour compléter un article de Ken St. Andre sur la Terre des Trolls paru dans Differents Worlds. Une carte couleur vit également le jour sous la supervision de Liz Danforth pour Crusaders of Khazan, un jeu de rôle pour PC basé sur Tunnels & Trolls en 1990. Rick Loomis, le directeur de Flying Buffalo, l’éditeur américain de T&T, a décidé de renouer avec cette tradition dans la future édition de luxe des règles, encouragé en cela par les efforts de Grimtooth pour présenter des cartes partielles de la Terre des Trolls dans Le Lac aux Gobelins et Les Cavernes de Lan-Faer. Nous n’avons d’ailleurs pas dit notre dernier mot sur les cartes, alors gardez l’œil ouvert !

Les cavernes de Lan-Faer

Lorsque les aventuriers parlent des lieux étranges qu’ils ont vus dans les cavernes de la Terre des Trolls, ils évoquent parfois l’histoire de la Forêt des Champignons Géants. On raconte qu’elle se trouve quelque part à l’est de Tharothar et que son accès est gardé par une puissante magie. La plupart disent que c’est un mythe. Aucun sorcier n’a jamais vu cette forêt.

Et aucun ne la verra jamais.

Les cavernes de Lan-Faer – Tel est le titre du nouveau méga-solo de Ken St. Andre qui se prépare pour la fin de l’année. Cette aventure géante pour personnages débutants de type guerrier et de niveau 5 maximum est idéale pour les jeunes trolls, les ogres encore imberbes, les minotaures au pelage doux… et pour des demi-orques particulièrement coriaces !

Il s’agit d’une aventure en solitaire « longue durée ». Si vous y envoyez un troll, un balrogue ou l’une de ces créatures terrifiantes, ce sera une véritable campagne de jeu, le but étant d’amasser un trésor d’une valeur d’au moins 10 000 pièces d’or. Votre personnage y fera de nombreuses rencontres toujours plus périlleuses, se perdra maintes fois dans le dédale de galeries et de grottes souterraines, et parviendra peut-être jusqu’à la légendaire Forêt des Champignons Géants, à moins qu’il ne découvre les ruines de la mythique cité engloutie de Lan-Faer, ou encore le lac du mal absolu… Si vous y envoyez un ogre, celui-ci sera lâché directement dans la Forêt des Champignons Géants pour accomplir le rite d’initiation à l’âge adulte. Le point d’entrée sera le même si vous y envoyez un personnage de taille raisonnable, peut-être un Nain ou un demi-orque.

Achale-moué pâs !

(c) 2012, Simon Lee Tranter

Cette aventure est vivante et évolutive en ce sens que les personnages rencontrés y deviennent de plus en plus puissants. De plus, s’il s’agit d’aventuriers, c’est vous-même qui les créerez. Pour vous aider et vous faire gagner du temps, vous trouverez de nombreux tableaux et même 6 cartes de personnages prêtes à l’emploi, que nous mettrons également en ligne gratuitement sur ce site pour que vous puissiez les imprimer et les découper. Comme ces personnages évolueront, vous aurez certainement besoin de les imprimer plusieurs fois.

Il s’agit en fait d’un double solo. Au départ, en 1980, Ken St. Andre eut l’idée de concevoir une aventure en solitaire particulièrement difficile dans laquelle il serait possible de jouer un troll et de le faire vivre dans un monde souterrain, face à d’autres monstres et à des aventuriers humanoïdes. The Toughest Dungeon in the World était né. 25 ans plus tard, Ken décida d’écrire une suite à cette aventure qui se déroulerait encore plus en profondeur et conçut le solo Strange Destinies, qu’il fit publier de manière indépendante de la première partie, mais avec l’objectif de les relier un jour en un seul méga-solo. C’est maintenant chose faite et, une fois de plus, nous sommes fiers de présenter au public francophone un produit inédit en anglais, réunissant pour la première fois les deux niveaux en une seule aventure.

Le livre, entièrement écrit par Ken St. Andre, fera environ 90 pages et comprendra une description complète de la région du bassin khazanais accompagnée d’une carte, l’explication de 2 talents de combat qui pourront vous être très utiles, un article complet sur les trolls, une présentation détaillée de la Terre des Trolls, et plus d’une cinquantaine d’illustrations intérieures signées Simon Lee Tranter. Un vrai régal !… et de quoi alimenter peut-être une aventure à jouer en groupe.

Mais ce solo est particulièrement exigeant. Il contient même des règles sur le sommeil et les repas de votre personnage, tant il est prévu pour durer. Vous devrez tenir un compte exact du temps passé dans les profondeurs (nombre de tours de jeu) et il vous est chaudement recommandé de garder trace des endroits par lesquels vous passez afin d’éviter de trop tourner en rond. Dans ces tunnels tortueux, point de repères ni de cartes. Seule la mémoire de votre personnage lui permettra de s’en sortir (simulée par le joueur en notant les paragraphes traversés). Mais laissons le dernier mot à l’auteur lui-même :

Je ne m’attends pas à ce que vous gagniez. En fait, j’ai tout mis en œuvre pour que votre personnage n’en sorte pas vivant, y compris en recourant aux manœuvres les plus déloyales, par exemple en donnant des pouvoirs magiques à vos adversaires, mais pas à vous. Ils peuvent également être équipés d’armes enchantées que vous ne pourrez vous arroger que par la force et par la ruse.

Enfin et surtout, cette aventure est si périlleuse qu’elle renferme un ennemi absolument terrifiant. Avec de la chance, vous ne tomberez jamais dessus.

%d blogueurs aiment cette page :