Posts tagged ‘aventure en solitaire’

Les défis de Grimtooth

Alors, p'tite tête ?Vous croyez peut-être qu’ayant réussi, par pure chance, à faire survivre un aventurier ou deux dans l’un de nos solos, plus rien ne peut vous arrêter ? Eh bien vous allez voir ce que vous allez voir !

Vous aimez les défis ? En voici quelques-uns :

  • partez dans Le Lac aux Gobelins et, de là, essayez d’atteindre la mythique pièce n° 10 de Château Bison ;
  • dans Château Bison, ramenez à Mandragore une fiole de bile de dragon ;
  • dans Le Cercle de Glace, découvrez le nom secret de la Dame de Clairelichte et mettez la main sur son cas pour vous en servir ;
  • alternativement, rendez-vous maître de l’épée de glace de Krieviski ;
  • terrassez le balrogue du Dépouillement Dernier ;
  • dans les Cavernes de Lan-Faer, prenez possession de la hache longue royale à deux lames en mithril ;
  • alternativement, survivez à une rencontre avec le Seigneur des Ombres ;
  • rapportez la tête du dragon de Yastri Kroll qui garde le Temple Obscur.

Si vous y parvenez, faites-nous parvenir une brève narration de votre périple (300 mots maximum) au moyen du formulaire de contact et nous la publierons dans notre nouvelle page, sur ce site : le livre des héros. De plus, votre personnage (pas vous :-)), dont vous préciserez le nom, recevra une récompense à la hauteur de ses exploits !

Publicités

Le temple obscur

CrâââDark Temple est la 23e aventure solo officielle pour Tunnels & Trolls de Flying Buffalo Inc. Ecrite par Stefan Jones, il s’agit probablement de l’un des meilleurs solos pour T&T. C’est pourquoi Grimtooth a décidé d’en produire une version française. Fidèle à sa tradition, Grimtooth en livre une version revue et améliorée, optimisée pour T&T8 et comportant un supplément inédit de l’auteur : une carte du royaume de Myre, accompagnée d’une description des principaux lieux et personnages d’intérêt. La carte a été redessinée et améliorée par Billiam Babble, spécialiste des plans et cartes. Si vous aimez ce cadre, il peut ainsi vous aider à mettre au point une aventure pour groupe de votre création.

Mieux encore, à la fin du livre, vous trouverez Azantyre, un petit scénario en 4 pages de Géraud « myvyrrian » G. pour jouer en groupe dans le royaume de Myre.

Stefan Jones, l’auteur du Temple obscur, n’est pas un inconnu dans l’univers de Tunnels & Trolls.
Découvrez le côté obscur de T&T
Il a écrit des aventures et articles pour T&T dans Sorcerer’s Apprentice, le magazine de Flying Buffalo principalement dédié à T&T, dans le magazine

 de JDR Pegasus, et bien sûr dans TrollsZine, le fanzine pour T&T. Membre du Trollhalla, Stefan a collaboré à Grimtooth’s Traps II, le deuxième volume des livres de pièges de Flying Buffalo, à Citybook II – Port o’ Call et à Citybook III – Deadly Nightside, deux suppléments de Flying Buffalo fournissant des aventures génériques adaptables à tous les jeux de rôle (avec cartes, PNJ et idées de scénarios pour chaque lieu décrit), ainsi qu’au livre des règles version « de luxe » tout récemment. Il a également travaillé, entre autres, pour Steve Jackson Games (GURPS, Pyramid V3), Fantasy Games Unlimited (Space Opera, Daredevils, Villains and Vigilantes) et Monkey House Games (Living Legends). Bref, autant dire que Stefan est loin d’être un débutant.

(Pour la petite histoire, Stefan fut l’un des premiers Américains à avoir acheté Tunnels & Trolls 8, l’édition française, pour l’offrir aux enfants trilingues de l’un de ses amis, pour lesquels il écrivit en plus une mini-aventure d’initiation ! :-))

Support independent publishing: Buy this book on Lulu.

Dark Temple n’a d’ailleurs pas échappé aux connaisseurs :

La perle cachée : Dark Temple

Un « road trip » très sympa pour PJ de niveau bas ou moyen. Il s’agit certainement du solo le plus crédible et le plus intéressant à jouer. À quand la traduction?

(Casus Belli # 3, mai-juin 2012)

Certes, la traduction des plus de 400 paragraphes de ce solo a pris un temps certain, mais le jeu en valait vraiment la chandelle, car Le temple obscur vous ouvre maintenant ses portes, plus beau et plus grand que jamais !

« Steam-punk »

L’une des originalités de Dark Temple est sa touche « steam-punk ». En effet, Stefan Jones a pris un certain plaisir à introduire dans un univers dominé par une épopée fantastique discrète et originale des éléments de science « moderne » tels que l’installation, au sommet du donjon du baron Oulkara, d’une machine hybride mue à la fois par l’énergie électrique et la magie, dont vous découvrirez l’usage à vos risques et périls. Dans cette aventure, il est également question de voyage interdimensionnel, pour le meilleur et pour le pire. La mine de soufre exploitée par le culte de Krestok y est liée pour le pire. On y trouve aussi un nécromancien, une sorcière des forêts, un hippogriffe, un phénix, un dragon, un ogre, un arbre vivant et maléfique, sorte de Grand Ancien, des esprits du désert, et bien d’autres étrangetés, parfois extraterrestres.

Pour la route, voici l’une des nouvelles illustrations commandées pour cette édition française à Earl Geier, représentant Yastri Kroll, le chef du culte de Krestok lui-même.

Yastri Kroll

Dark Temple

CrâââDark Temple est la 23e aventure solo officielle pour Tunnels & Trolls de Flying Buffalo Inc. Ecrite par Stefan Jones, il s’agit probablement de l’un des meilleurs solos pour T&T. C’est pourquoi Grimtooth a décidé d’en produire une version française. Fidèle à sa tradition, Grimtooth en livrera une version revue et améliorée, optimisée pour T&T8 et comportant un supplément inédit de l’auteur : une carte du royaume de Myre, accompagnée d’une description des principaux lieux et personnages d’intérêt. Si vous aimez ce cadre, il peut ainsi vous servir de base à la création d’une aventure pour groupe de votre création.

Stefan Jones n’est pas un inconnu dans l’univers de Tunnels & Trolls. Il a écrit des aventures et articles pour T&T dans Sorcerer’s Apprentice, le magazine de Flying Buffalo principalement dédié à T&T, dans le magazine de JDR Pegasus, et aujourd’hui dans TrollsZine, le nouveau fanzine pour T&T. Membre du Trollhalla, Stefan a collaboré à Grimtooth’s Traps II, le deuxième volume des livres de pièges de Flying Buffalo, à Citybook II – Port o’ Call et à Citybook III – Deadly Nightside, deux suppléments de Flying Buffalo fournissant des aventures génériques adaptables à tous les jeux de rôle (avec cartes, PNJ et idées de scénarios pour chaque lieu décrit). Il a également travaillé entre autres pour Steve Jackson Games (GURPS, Pyramid V3), Fantasy Games Unlimited (Space Opera, Daredevils, Villains and Vigilantes) et Monkey House Games (Living Legends). Bref, autant dire que Stefan est loin d’être un débutant.

Pour la petite histoire, Stefan fut l’un des premiers Américains à avoir acheté Tunnels & Trolls 8, l’édition française, pour l’offrir aux enfants trilingues de l’un de ses amis, pour lesquels il écrivit en plus une mini-aventure d’initiation ! 🙂

Certes, la traduction des plus de 400 paragraphes de ce solo prendra encore un temps certain, mais le travail sur Le temple obscur a commencé !

« Steam-punk »

L’une des originalités de Dark Temple est sa touche « steam-punk ». En effet, Stefan Jones a pris un certain plaisir à introduire dans un univers dominé par l’épopée fantastique des éléments de science « moderne » tels que l’installation, au sommet du donjon du baron Oulkara, d’une machine hybride mue à la fois par l’énergie électrique et la magie, dont vous découvrirez l’usage à vos risques et périls. Dans cette aventure, il est également question de voyage interdimensionnel, pour le meilleur et pour le pire. La mine de soufre exploitée par le culte de Krestok y est liée pour le pire. On y trouve aussi un nécromancien, une sorcière des forêts, un hippogriffe, un phénix, un dragon, un ogre, un arbre vivant et maléfique, des esprits du désert, et bien d’autres étrangetés.

Sortie du Lac aux Gobelins

O-ho...

Dur dur d’être un gobelin !

N’attendez-plus pour plonger dans le lac aux gobelins, ne vous fiez pas à la couverture !

Découvrez tout sur cette espèce méconnue de la Terre des Trolls et mettez-vous dans la peau écailleuse d’un de ces petits héros verdâtres  🙂

Ce solo comprend :

  • une version revue et étendue, par Ken St. Andre lui-même, de son solo original (version inédite en anglais),
  • deux cartes de la région de Grand-Marais et de la région de Knor-Khosht revues également par Ken St. Andre,
  • 20 illustrations intérieures de Simon Lee Tranter, qui signe également la couverture en couleur et dont vous avez pu découvrir le talent dans À la poursuite du Serpent d’Argent,
  • une histoire complète des gobelins de la Terre des Trolls (description, origine, évolution et anecdotes).

Support independent publishing: Buy this book on Lulu.
À noter également que, comme le découvriront peut-être les plus intrépides d’entre-vous (s’ils survivent à ce périple), le lac de Poisseglisse, ou « lac aux gobelins », est connecté à Château Bison !

Jouer à plusieurs

Tunnels & Trolls est l’un des rares jeux de rôle à pouvoir se jouer aussi bien en solo qu’à plusieurs.

La plupart des joueurs de T&T font l’un et l’autre. Des parties de temps en temps entre amis et des solos entre deux parties pour aguerrir un ou plusieurs personnages (débutants ou non).

Pour l’instant, outre une première aventure en solitaire (Château Bison), deux aventures pour groupe (Le Nain Ivre et À la poursuite du serpent d’argent) sont disponibles, comme vous pourrez le constater sur notre page produits.

Mais cela ne doit en rien vous limiter, bien au contraire ! Inspirez-vous en, inspirez-vous d’autres jeux, de films, de BD, de romans, et créez vos propres aventures !

Ainsi, Le Nain Ivre est une excellente aventure d’initiation à Tunnels & Trolls, mais est relativement brève. Vos joueurs réclameront peut-être une aventure plus longue ou une suite. Qu’à cela ne tienne : faites les aborder sur les berges du fleuve pour poursuivre à travers la forêt des pirates qui ont enlevé Hala et allez la libérer jusque dans la caverne secrète de ces brigands. Ou alors, partez à la recherche de la base semi-aquatique des trolls des rivières au moyen du masque sous-marin (plus ou moins fiable) de Marou le Merveilleux. Ou encore, poursuivez vos aventures à bord du Nain Ivre en tant que contrebandiers ou agents de l’impératrice. Rebondissez sur les PNJ (les passagers du bateau) décrits dans le scénario pour inventer des complications et des missions secondaires. Sans compter toutes les possibilités d’aventures qu’offre la cité portuaire de Knor…

Knor la décadente, traditionnellement dirigée par un roi-pirate depuis sa fondation, est une cité fortifiée qui contrôle le commerce maritime entre La Mouette, capitale de l’île de Phoron, à l’ouest, et Khazan, capitale de l’empire du même nom, plus au nord sur le continent du Dragon. On y croise les fameux Flibustiers qui ont fondé La Mouette, des contrebandiers et d’autres pirates de tous poils. Knor, peuplée presque exclusivement d’humains, est connue pour sa résistance à l’empire, tout comme Khosht, ce qui ne signifie pas qu’elle soit livrée au chaos. Les membres de la garde de Knor, reconnaissables à la rose d’argent qu’ils portent sur leur uniforme, font régner un ordre bien à eux, entre code d’honneur des pirates et corruption atavique. Au sud, Knor est également menacée par les tribus d’orques du désert qui tentent parfois des raids à dos de lézards géants ou de loups contre cette cité d’humains.

Si vous voulez avoir un parfait exemple de créativité débridée, voyez chez Kerlaft le rôliste une description assez époustouflante d’une partie de Tunnels & Trolls qui déménage !

Nos projets pour fin 2012/2013

Vous ne perdez rien pour attendre !

Tandis que la 2e aventure en solitaire, Le lac aux gobelins, s’annonce pour la fin du mois d’août, nous préparons un méga-solo : Les cavernes de Lan-Faer, pour Noël 2012. Cette nouvelle aventure en solitaire de Ken St. Andre est particulièrement mortelle, même si elle s’adresse aux trolls des cavernes, aux ogres et aux balrogues en priorité. Vous pourrez toujours y lancer vos frêles humains et vos ridicules elfes, voire des Nains ou des hobbits, pendant qu’on y est… ils feront sans doute les délices des habitants des profondeurs… 🙂

Pour 2013, nous prévoyons une ou deux aventures pour groupe inédites, puisqu’il s’agira de productions françaises. Nous vous en dirons plus le moment venu !

Nous n’oublions pas les classiques : Bear Peters, auteur du célèbre Dungeon of the Bear et du non moins célèbre Dungeon of Doom (dans la série des pièges de Grimtooth) nous a promis une version revue et améliorée de Catacombs of the Bear Cult, à laquelle collaborera probablement Liz Danforth. Une fois de plus, le public francophone sera mieux servi que les fans anglophones :-). Vous en apprendrez un peu plus sur le culte de l’ours et sur les résistants de Khosht à l’empire de Khazan.

Côté solos, pour 2013, nos projets sont plus modestes, puisque nous n’envisageons la production que d’un seul solo, mais un solo de taille ! Il s’agit de Dark Temple, de Stefan Jones, l’un des meilleurs solos jamais écrits pour Tunnels & Trolls. Là encore, nous comptons bien obtenir quelques améliorations en collaboration avec l’auteur.

En attendant, n’hésitez-pas à créer vos propres solos et modules et à nous les soumettre. Si vous avez créé un site sur Tunnels & Trolls, nous serons ravis de l’ajouter à notre liste de liens. Pour cela ou pour toute autre question, il suffit de nous contacter.

Le lac aux gobelins

Tunnels & Trolls est connu pour être l’un des rares jeux de rôle (et certainement le premier d’entre eux) à permettre de jouer un « monstre », que ce soit un orque, un troll, un homme-squelette, etc… ou un gobelin.

Du point de vue de Lerotra’hh, impératrice de Khazan et déesse de la mort auto-proclamée, les « monstres » n’existent pas. Il faut dire aussi, pour la petite histoire, que Lerotra’hh est à moitié elfe et moitié orque, avec une tendance orque dominante, ceci pouvant peut-être expliquer cela… Chacun des camps opposés voit l’histoire à sa manière, sur la terre des trolls comme ailleurs. Ainsi de la guerre qui opposa l’empereur Khazan à Lerotra’hh entre 640 et 666 A.K. (A.K. = après l’avènement de Khazan sur le trône) : les peuples dits « bons » (humains, elfes, nains, hobbits, lutins et fées) l’appellent « guerre d’oppression », tandis que tous les autres ou presque (les « monstres ») l’appellent « guerre de libération »… Depuis la victoire de Lerotra’hh, les monstres sont devenus majoritaires dans toutes les villes situées au nord du Grand Escarpement, vivant sur un pied d’égalité avec les humains. Tel n’est cependant pas le cas au sud, dans la région de Knor et de Khosht, et donc dans celle du lac aux gobelins.

Un héros gobelin

La couverture initiale de Simon Lee Tranter

Le lac aux gobelins est la première aventure en solitaire spécialement conçue pour un gobelin. Vous pouvez aussi y envoyer un petit humanoïde, mais sachez que ce solo fait la part belle aux gobelins. Ce mini-solo a été modifié et quelque peu étendu par Ken St. Andre dans une version inédite, que nous allons vous proposer en français avec une petite histoire des gobelins de la terre des trolls et quelques cartes. Vous découvrirez ainsi davantage la terre des trolls, dont vous avez eu un petit aperçu dans À la poursuite du serpent d’argent et dans Le Nain Ivre. De plus, le lac aux gobelins, situé non loin de Khosht, entretient des liens secrets avec Château Bison, vous verrez comment. L’équipe de production est la même que pour À la poursuite du serpent d’argent : M. E. Volmar pour la maquette et Simon Lee Tranter pour la couverture et les illustrations. Simon avait fait pour la version précédente de ce module une couverture peut-être un petit peu trop épique, où l’on voit deux héros gobelins braver les tentacules d’une pieuvre géante. La réalité est tout autre, comme vous le verrez, et sa nouvelle couverture se rapprochera beaucoup plus de la vision qu’en donne Ken St. Andre 🙂

%d blogueurs aiment cette page :