Il ne suffit pas de savoir comment commencer à jouer à Tunnels & Trolls et comment approcher les joueurs, dans quel esprit aussi. Aujourd’hui, nous vous proposons quelques conseils d’organisation concrète, à commencer par

La création des personnages

Chaque joueur devrait avoir au moins 2 personnages, comme nous l’avons déjà conseillé il y a quelque temps. Pour la création des personnages elle-même, plusieurs approches sont possibles:

  1. Créer les personnages à l’avance ou juste avant la partie
  2. Les créer de manière aléatoire ou bien en répartissant entre les attributs un certain nombre de points
  3. Les équiper à l’avance ou en cours de partie

Quand créer les personnages ?

Vous pouvez utiliser des personnages prêts à l’emploi pour passer plus rapidement au jeu. Inconvénients : les joueurs n’apprendront pas comment créer un personnage et n’auront pas d’influence sur le processus de création (tout au plus pourront-ils choisir leurs personnages parmi ceux que vous leur proposerez). En général, c’est une bonne méthode, sauf si vous avez la chance d’avoir face à vous des joueuses/joueurs hyper motivés et partants pour apprendre à créer un personnage. En ce cas, comptez cependant environ 15 minutes par personnage et voyez si vous disposez du temps nécessaire. Demandez à vos joueurs ce qu’ils préfèrent faire. Vous pouvez également leur proposer de créer un personnage et leur remettre un autre personnage prêt à l’emploi.

CombatComment créer les personnages ?

Certains joueurs ont des idées très arrêtées sur le type de personnages qu’ils veulent jouer. En ce cas, pourquoi les contrarier ? Vous êtes là pour leur faire plaisir, après tout. Il suffit d’utiliser la méthode de création « avancée » décrite dans la section 1.4.5 des règles. Le nombre de points d’attributs à répartir (en général une centaine) doit dépendre du niveau de la partie, que vous êtes seul à connaître en tant que MJ. Dosez bien, mais en tout cas, pour des raisons d’équité, donnez à chaque personnage le même nombre de points ! Enfin, soyez souple : si une joueuse refuse de jouer une fée obèse, laissez-lui déterminer elle-même le poids et la taille. Pour le reste (les attributs), la méthode avancée donne aux joueurs une grande liberté, puisqu’elle leur permet de distribuer les points de manière à créer un sorcier plutôt qu’un guerrier, voire de manière à créer un spécialiste.

Quand équiper les personnages ?

Dans Le Nain Ivre, les joueurs ont la possibilité d’équiper leurs personnages au tout-début de l’aventure. Cela peut vous donner l’occasion de leur faire entendre des rumeurs, de les laisser marchander (et apprendre le mécanisme des MEP) et de faire connaissance également en tant que personnages. Les personnages des joueurs ne sont pas censés se connaître. Aux joueurs de trouver une histoire à leurs personnages et de leur inventer ou de leur créer des relations mutuelles. C’est en effet les joueurs qui créent leur groupe de personnages. Cette tâche, que nous avions abordée, n’est pas facile. Plus vos joueurs sont jeunes et inexpérimentés, plus vous devrez les aider. Au début, faites simple, mais, si possible, ne faites pas l’impasse sur cet aspect. Fania, l’elfe de votre joueuse n° 1, peut être la sœur de Belofon, l’elfe de votre joueur n° 2. Ou sa petite amie. Ou son ex. Ou ils peuvent venir de la même forêt. A vous de voir, avec les joueurs.

Vous pouvez également équiper les personnages à l’avance pour aller plus vite, avec le même inconvénient que pour les personnages prêts à l’emploi (qui sont d’ailleurs généralement déjà équipés). De bons compromis sont également possibles, comme proposer à chaque joueur un personnage tout prêt et un autre à créer. Vous pouvez également offrir (sur le marché ou autrement) des paquetages standard, tout prêts, du type qui convienne au plus grand nombre. Exemple : des vêtements de rechange et un havresac, des provisions pour 1 journée, 3 torches, un briquet à silex, une boussole, 10 m de corde de chanvre, des bottines molles, une trousse de secours, une terbutje (3D6+5) et un gambison (1 PP), le tout pour un poids de 350 unités et un prix d’ami de 110 pièces d’or. A charge pour ceux qui disposent encore de pièces d’or à dépenser de compléter cet équipement de base.

Advertisements