En principe, sur la Terre des Trolls, les sorts s’apprennent avec un maître sorcier, passage obligé pour les sorciers comme pour les parfaits. Les mages spécialistes font bien sûr exception à cette règle, dans la mesure où les sorts leur viennent naturellement le moment venu (lorsque leurs facultés sont suffisantes : INT, DEX et FLU). Les choses se compliquent avec les sorciers marrons, ou filous, qui tracent leur route en-dehors de la Guilde. Un filou débute sa carrière avec un seul sort. C’est au joueur d’inventer l’histoire qui explique comment ce sort a été appris (peut-être par un maître-sorcier personnel comme le souricier gris de Fritz Leiber ?). Quoi qu’il en soit, par la suite, le filou est laissé à lui-même pour continuer son apprentissage. Il peut recourir aux personnages d’autres joueurs au cours de parties (la plupart du temps moyennant une juste compensation…) ou au marché noir. Et s’il a la chance de mettre la main sur certains objets prisés (comme dans l’Harmonisateur de Pièges, solo téléchargeable gratuitement), tant mieux pour lui !

Il y a encore un autre moyen d’apprendre des sorts, auquel nous faisions allusion dans la chronique précédente sur Paléocifer l’ancien et son sort de Rayon Dissolvant : les parchemins et grimoires.

Hélas, il ne suffit pas de lire la description d’un sortilège dans un grimoire ou sur un parchemin pour être en mesure de le reproduire, loin s’en faut ! Tout d’abord, le personnage doit être en mesure de jeter des sorts (il peut s’agir d’un filou, mais pas d’un guerrier). Un mage spécialiste peut apprendre la magie de cette manière, mais pas en-dehors de son domaine de spécialisation (« école de sorcellerie »). Un conjurateur sera incapable d’apprendre un sort de combat, tandis qu’un mage combattant ne pourra jamais apprendre de magie cosmique, par exemple. Ensuite, il faut être capable de jeter le sort en question (disposer d’une DEX et d’une INT suffisantes, en fonction du niveau du sort, et avoir suffisamment de FLU pour pouvoir le lancer par la suite).

L'école buissonnière, favorite des filousMais surtout, apprendre un sort est difficile, beaucoup plus ardu que d’apprendre un sort par un enseignement magique (voir le sort Prof). Apprendre un sort inscrit dans un grimoire ou sur tout autre support implique de réussir une épreuve d’intelligence à un niveau égal au double du sort à apprendre. De plus, cet apprentissage nécessite du temps. Il faut compter au moins une heure (soit 6 tours complets) par niveau. Par conséquent, si Morbas, elfe filou de 1er niveau découvre, au cours d’une aventure, un parchemin comportant le sort Pieds Ailés, il lui faudra pas moins de 2 h (12 tours) pour l’apprendre, et encore, à condition d’avoir une INT et une DEX d’au moins 12 chacune, d’avoir 9 points de FLU (au lieu de 8, puisque Morbas est un personnage de N1 et le sort est de N2), et d’avoir beaucoup de temps devant lui. S’il est interrompu au cours de son apprentissage, il faudra tout recommencer à zéro ! Enfin, Morbas devra réussir une MEP de l’INT au N4 ! S’il la rate, le sort lui échappe définitivement. Il ne pourra essayer de l’apprendre de nouveau que si son INT augmente. Il devra alors recommencer tout le processus…

P.S. Rien n’interdit à Morbas d’absorber une potion d’intelligence pour améliorer son apprentissage. Le dopage n’est pas interdit sur la Terre des Trolls. Par contre, il faudra que les effets de la potion durent au moins 2 heures…